Retour à Chamonix

Retour à Chamonix

Un été à Chamonix, entre potes, entre sommets de hot-montagnes, pierriers vivants, canyon aux eaux tumultueuses et croutes au fromage.
3 ans après l’avoir quitté, je la retrouve…

Dans le désordre, ou presque, les dalles polies par l’ancien glacier des bois aux pierriers vivants attisés par le réchauffement, la canyon de Barberine issu des eaux domptées d’Emosson, le bivouac magique du lac de la Remuaz histoire de découvrir les Aiguilles Rouges sous un angle sauvage et en mode hors-piste par moments, les croutes de la divine Crèmerie d’Argentière, les apéros chez Mélanie, les soirées au camping, les blocs aux réglettes agressives semés par le Gros Poucet du col des Montets
Après une année perdue, que demander de plus que des amis, des rires, du ciel bleu, des lumières de folie et des bons p’tits plats bien cachés au fond des forets ???

 


 

Il n'y a pas de commentaires

Regard du monde