A propos…


Né en Alsace, le massif vosgien m’a bercé depuis mon enfance et m’a forgé très tôt l’amour de la nature et de la liberté. Avec patience et respect, j’allais observer, écouter le son de la foret et le bruit du vent dans les hautes chaumes. A l’âge de l’adolescence je découvre l’escalade sur le grès vosgien et petit à petit m’aventure en altitude dans les Alpes, la cordillère des Andes et l’Himalaya. Les lectures des récits d’Hillary, de Frison Roche d’Amundsen m’accompagnent de nombreuses heures et me transportent dans des mondes rêvés et encore imaginaires.
C’est tout naturellement alors que je me tourne vers des études de topographie et de cartographie.
Attiré par les cimes, je pars m’installer dans la vallée de Chamonix au début des années 2000 et y découvre un fantastique terrain de jeux et de rêveries. C’est sur ces sommets que je découvre cette nouvelle passion dévorante qui m’amène sur les parois granitiques, dans les faces nord et je découvre ces sublimes paysages minéraux. Parce qu’action et contemplation y sont intimement mêlées… 

 

 

Bivouac au signal Forbes au dessus de la Mer de Glace, face à la face ouest des Drus et à la face nord des Grandes Jorasses.
Bercés par les récits des ces ascensions, j’ai eu la chance de gravir ces deux somment mythiques du massif du Mont Blanc au départ du Montenvers.

 

 

Du glacier d’Argentière au Mont Blanc, sur le chemin du Bec Rouge menant au col du Passon


Puis l’occasion de partir en Himalaya se présente et je me donne la chance de toucher du doigt ces pays qui m’ont fait tant rêver aux travers de mes lectures d’adolescent. Je me frotte et me pique à la très haute altitude dans la région de l’Everest, sur l’immense plateau tibétain et dans la sauvagerie du Karakorum…
Puis la Cordilière des Andes, avec le Pérou, la Bolivie et le Chili, terres d’espaces, de contrastes et de lumières somptueuses
Admirer un coucher de soleil et regarder les ombres grandissantes se dessiner sur les glaciers, observer la naissance de l’aube sur les hautes cimes m’ont amenés à être sensible aux manifestations de cette nature qui nous entoure et face à laquelle l’homme se détache souvent

 

 

Camp 2 à 6500m au Gasherbrum II.
Première expérience de la très haute altitude dans une région somptueuse de l’Himalaya.
Les conditions météo épouvantables ne m’auront pas permis de parvenir au sommet…

Au dessus de Namche Bazar, sur la route du camp de base de l’Everest.
Bercé par les récits des premieres expeditions sur l’Everest et la première ascension de Tenzing et Hillary, c’est à mon tour de toucher la réalité de ce point ultime qu’est l’Everest.
Ici, la vue s’étend de l’Everest à gauche, à l’ Ama Dablam à droite en passant par le Lhotse…

 

 

 

 

 

 

Installé maintenant dans les Alpes de Haute Provence, j’essaie de saisir sa lumière et ses espaces que vous pouvez trouver aujourd’hui au travers de mon site.
Télépilote de drone déclaré depuis l’été 2019, je découvre maintenant une nouveau regard sur le monde qui m’entoure….

Retrouvez les prestations que je vous propose

SUR MA PAGE DRONE

Regard du monde