Cuzco et la Vallée Sacrée


La Ville de Cuzco, ce qui signifie nombril du monde, est située à 3 400 m d’altitude, dans une vallée fertile arrosée par plusieurs rivières issues des hauts sommets, au cœur des Andes péruviennes d’Amérique du Sud.

La ville a été redessinée au XV ème siècle et transformée après une longue occupation pré-inca de plus de 3 000 ans. Elle est ensuite devenue la capitale de l’Empire inca, ainsi que la porte d’entrée de la vallée royale, qui couvrait une grande partie des Andes d’Amérique du Sud entre le XVe et le XVIe siècle jusqu’à l’arrivée des espagnols en 1530 environ.

Lors de la conquête espagnole au XVIe siècle, la structure urbaine de la ville impériale de Cuzco a été préservée et des églises, des monastères et de belles demeures ont été édifiés au-dessus de la cité inca. Ces bâtiments étaient pour la plupart de style baroque avec des adaptations locales et c’est ce mélange explosif qui donne un charme particulier à cette ville.

Cuzco vu depuis le quatier de San Blas

Cuzco est touristique, très touristique même, mais cela n’enlève rien au charme de cette ville où l’architecture inca et espagnole se mélange dans les édifices.

Et pour la parcourir et la découvrir mieux ne vaut pas être sujet au “sorroche”, ou mal d’altitude. Notre séjour à Taquile où l’on a passé 4 jours au dessus de 3800m nous a fait le plus grand bien

 

Au travers des ballades dans Cuzco on est vite séduit pas le mélange culturel tant dans les constructions que dans le métissage des populations.

Le quartier de San Blas, aussi appelé balcon de Cuzco, est l’un des plus pittoresques de Cuzco et c’est un magnifique point de vue sur la cité. On y découvre de nombreuses ruelles étroites et pavées. C’est un endroit très vivant, autant la journée que les soirs.

Chaque pas est un petit voyage dans le temps et l’on plonge peu à peu dans le Cusco des Incas, quand San Blas s’appelait encore Totocachi.

À la nuit tombée, l’ambiance change du tout au tout. Les maisons coloniales abritant ateliers et boutiques d’art s’éveillent peu à peu, les rues sont envahies de musiciens et tout le quartier se met au rythme de ces concerts improvisés. Le samedi, l’animation du quartier croît encore plus. Il y a des foires, des expositions d’art, des danses, de la musique…

LES SALINERAS DE MARAS

 

Situé à environ 50 kms de Cuzco, ces bassins salans ont été exploités par les indiens de la vallée; ce sel naturellement présent dans les roches est traversé par l’eau des nappes souterrraines qui s’ecoule gravitairement. Les familles de paysans locaux, réunis maintenant en coopérative, ont conservé cet héritage de générations en générations. Aujourd’hui, avec l’industrialisation et l’extraction du sel de mer, les salines ne peuvent plus constituer un revenu principal pour ces familles, qui, en général, cultivent des terres en complément dans la Vallée Sacrée.

OLLANTAYTAMBO

 

Situé à environ 60 kms de Cuzco, Ollantaytambo qui fut l’un des villages les plus importants de l’empire inca.

Il était non seulement le lieu de convergence de plusieurs chemins incas, mais également le point de contrôle de la route menant à Machu Picchu

À l’époque de la conquête espagnole, Ollantaytambo fut la résidence de Manco Inca Yupanqui (aussi connu comme Manco Cápac II), le leader de la résistance inca, qui fit fortifier le village et ses alentours alors que Cusco était déjà tombée sous l’emprise des conquistadors espagnols.

TAMBOMACHAY

 

Situé à environ 10 kms de Cuzco, Tambomachay est un centre de cérémonie lié au culte de l’eau et consitués d’un grand nombre de bains rituels.

PISAC

 

Situé à environ 10 kms de Cuzco, Tambomachay est un centre de cérémonie lié au culte de l’eau et consitués d’un grand nombre de bains rituels.

Regard du monde